Avantages pour employeurs


Fonds pour l'emploi

Afin de favoriser l’emploi des personnes appartenant aux « groupes à risque », le Fonds Social et de Garantie des Entreprises de Travaux Techniques Agricoles et Horticoles a conclu une convention collective de travail visant à accorder aux entreprises qui engagent des personnes appartenant aux groupes à risque une intervention financière forfaitaire de 750,00 euros par trimestre d’emploi, jusqu’à un montant maximum de 3.000,00 euros par an. Ces personnes doivent être engagées sous un contrat à temps plein et à durée indéterminée.
 
 

Remboursement des frais salariaux

Par période de deux ans, l’ouvrier doit suivre deux jours de formation payés par l’employeur. Un ouvrier qui suit une formation complémentaire pendant les heures de travail reçoit de son employeur le salaire ordinaire.
Le Fonds social et de garantie des entreprises de  Travaux Techniques Agricoles et Horticoles  rembourse à l’employeur les frais forfaitaires par jour de formation par l’ouvrier (115 euros).
Attention : le cours suivi doit avoir été préalablement approuvé par le Conseil d’administration du fonds. L’organisateur du cours doit demander au fonds d’approuver ce cours. Les formations organisées par la Mission Wallonne des Secteurs Verts sont recommandées.
Entrent également en considération:
  • formation socio-économique et professionnelle : formation améliorant les connaissances techniques, la compétence professionnelle de l’ouvrier;
  • les formations en matière de sécurité et de santé sur le lieu de travail.

 

Intervention dans l’indemnité complémentaire octroyée en cas de régime de chômage avec complément d'entreprise

Les ouvriers du secteur de travaux techniques agricoles et horticoles peuvent prendre le chômage avec complément d'entreprise (RCC)  à partir de 58 ans.

Ces personnes reçoivent chaque mois :

  • une allocation de l’ONEM
  • une “allocation complémentaire” (jusque l’âge de 65 ans) qui leur est versée par leur dernier employeur.

En outre, cet employeur paie aussi une cotisation destinée à l’ONEM et à l’ONP (Office national des pensions). Le fonds social rembourse à l’employeur l’ensemble de ces coûts liés au régime de chômage avec complément d'entreprise (RCC)  avec une limitation du remboursement de 200,00€ par mois.